L'HOMME A LA PEAU D'OURS

Un conte sur la guerre 14-18
 inspiré des frères Grimm


 

 

 

 

 

 

 

Avec

Thierry Moral, contes
Antoine Marhem, violon

Un spectacle évolutif

Le conte musical (d'une durée de 30 minutes) peut être proposé soit en complément d'une action autour de la guerre (exposition, conférence ou autre), soit être présenté sous forme d'un spectacle plus long (d'une durée de 50 minutes) en l'agrémentant de lectures de textes autour de la guerre (lettre de poilus, ou autres...)

 

L'histoire

Un jeune soldat rentre de la der des der, sain et sauf. Le seul métier qu'il connaît, c'est celui de soldat. Tuer, c'est toute sa vie. La guerre est terminée. Tuer n'est plus d'actualité. Il rentre donc au pays. Depuis, l'eau a coulé sous les ponts. Ses parents ne sont plus de ce monde et ses frères et sœurs n'ont pas de place pour lui. Alors il parcours le vaste monde…

Épuisé, assoiffé, affamé, il s'affale contre un arbre. Le diable apparaît et lui propose un marché. Il aura tout l'argent qu'il désire à condition de porter une peau d'ours sur lui. Sept années sans se laver, sans se couper les cheveux, sans se couper les ongles.

L'argent ou la dignité ?

Un conte musical

L'histoire est portée sur scène par la parole du conteur et par la musique du violoniste. Il ne s'agit pas d'un « accompagnement musical », mais bel et bien d'une parole commune et équilibrée. Nous racontons tous deux la même histoire mais chacun avec son outil.

Les compositions s'inspirent parfois de structures classique (La marche du soldat), d'autres fois du répertoire Tsigane (le ricanement du diable) ou encore du travail d'improvisation sonore (le tintement de l'argent, les pleurs du vieil homme…


 

Contact

odilediffusion@gmail.com

Odile Boulanger +33 (0)6 81 76 17 41